les DISCIPLINES
Karate-Dō

Le karaté (空手道, karate-dō ) est dit être un art martial japonais. Cependant, l'origine est okinawaïenne, l'ile principale de l'archipel des Ryūkyū, qui a longtemps constitué un royaume indépendant du Japon, au sud de l'île de Kyūshū.

En japonais, le kanji (idéogramme, littéralement écriture chinoise) «kara» signifie le vide, et plus précisément la vacuité au sens bouddhique du terme, «te» est la technique et, par extension, la main avec laquelle on la réalise. On traduit donc karaté littéralement par «la main vide». On pourrait aussi dire, et penser, «à main nue». Cependant, à l'origine, karaté était écrit avec les kanjis 唐手, qui signifient «boxe chinoise» («Tō-De», «la main de Chine»).

En 1935, à cause de la montée du nationalisme japonais, et aussi surtout à cause de l'antagonisme sino-japonais, pour faciliter la reconnaissance et la diffusion du karaté, mais aussi par ce qu'il était un fervent adepte du Bouddhisme Zen, Gichin Funakoshi a remplacé ces kanjis par l'orthographe actuelle, pour «gommer» l'origine chinoise, sacrifiant ainsi à l'usage japonais du moment.


Self Défense

La self défense est l’application dans la vie réelle, et dans le cadre d'une agression, d’une partie des techniques enseignées dans les dojo, ou sur les rings. Il n’est plus question d’art, de combats qui n’en finissent plus, mais de réponses instantanées à une situation de stress intense engendrée par une agression physique.

La self défense, se caractérise par un ensemble de mouvements spécifiques: le karaté avec esquives, blocages, enchaînements positions de judo, debout et au sol avec des "clefs" de bras ou de jambes.

La self défense répond à toutes à la demande spécifique de pratique de défense personnelle. L’étude de mouvements simples ou d’enchaînements techniques permettra à chacune et à chacun de trouver la réponse adaptée en cas d’agression.


Remise en Forme

Un programme sportif de remise en forme présente de nombreux avantages qui permettent de développer les qualités indispensables pour avoir un bon capital sportif. 

Force: 
Un programme sportif adapté en circuit augmente votre force en développant votre musculature par un travail musculaire global. Différents groupes musculaires sont sollicités pour vous sculpter un physique harmonieux. 
Vous améliorez également votre puissance, c’est-à-dire votre capacité à développer le plus de force possible en un minimum de temps, une qualité majeure pour toute pratique sportive. 

Endurance : 
En plus de développer votre endurance de force, le circuit training travaille votre endurance cardiovasculaire. Comme l’ensemble du corps travaille, la mobilisation cardiaque est plus importante que pour une séance en série, focalisée sur une seule partie de votre corps. Avec un meilleur souffle, vos performances sont augmentées. 

Renforcement abdominal et postural:
Un programme de remise en forme complet s’accompagne d’un travail des abdominaux pour améliorer votre posture tout en renforçant vos abdos et votre dos. Avec un meilleur maintien postural au quotidien, vous ne souffrirez plus de douleurs au dos. 

Qi Gong

Le qi gong, qigong, chi gong ou chi kung (chinois simplifié : 气功 ; chinois traditionnel : 氣功) est une gymnastique traditionnelle chinoise et une science de la respiration qui est fondée sur la connaissance et la maîtrise du souffle et qui associe mouvements lents, exercices respiratoires et concentration. Le terme signifie littéralement « réalisation ou accomplissement (gong) relatif au qi », ou « maîtrise du souffle ».
Dans une perspective plus large, « qi gong » signifie « méthode et efficience du souffle » et regroupe des techniques traditionnelles de gymnastique, de respiration, de méditation, de visualisation, de transe, de guérison charismatique et de combat qui proviennent de contextes taoïstes, bouddhiques, néoconfucéens, savants ou populaires. 
Les racines du Qi gong sont millénaires et indissociables de la tradition taoïste. Le travail sur le souffle et l'énergie interne était déjà pratiqué par les sages de l'Antiquité, aussi existe-t-il des écoles taoïstes, bouddhistes et confucianistes de Qi gong, lesquelles ont grandement influencé le développement de la médecine chinoise traditionnelle. Se transmettant de façon le plus souvent privée et secrète entre maîtres et initiés, la pratique du Qi gong a connu une popularité croissante au XXe siècle, tant au sein de la population chinoise qu'à l'extérieur de la Chine, notamment grâce aux contacts des sociétés occidentales qui s'y intéressent de plus en plus à partir des années 1960. 
Le père du qigong moderne est Liu Guizhen (1920-1983), un cadre du Parti communiste chinois. Après s'être fait soigner pour un ulcère par un maître qui lui enseigna une méthode de méditation et de contrôle de la respiration en position debout, il fut chargé par ses supérieurs de développer cette technique de maîtrise du souffle, mais débarrassée de ses éléments religieux.
Iaidō

L’iaidō (居合道 , iaidō) est un art martial d'origine japonaise se focalisant sur l'acte de dégainer le sabre et de trancher en un seul mouvement. Plus exactement, le but est d'exécuter une technique, avant l'adversaire, choisie en fonction du lieu et du contexte de la situation. Tout comme pour les autres budō, cette discipline se focalise principalement sur la perfection des mouvements et la démarche spirituelle (influence du zen), l'efficacité technique, quant à elle, devient de plus en plus importante au fur et à mesure que le pratiquant augmente en grade.


Contact
Vous voulez en savoir plus ? Vous pouvez nous contacter:
Notre Dojo se situe au 8 Chemin de Saint Géniès à Uzès. 
Des panneaux vous guiderons, depuis le centre ville suivre Hotel St Géniès.

ADRESSE DE CONTACT

contact@askuzes.fr

Tél : 06 72 95 18 89
        06 08 57 11 33

Coutellerie ROLLET 
12 Place Albert 1er  
30700 UZES

A.S.K Uzès est une association loi 1901 qui permet à tout public de s'épanouir dans cette belle activité.